Le cinéma d'Arkelios

31 mars 2013

En reconstruction...

En_Travaux_2

 

Bonjour à tous,

 

Comme vous l'avez remarqué, j'éprouve quelques difficultés à maintenir mon blog à flots ! :) Je suis actuellement en train de repenser ma manière de présenter les films et je suis parti sur l'idée de faire des chroniques beaucoup moins longues. Un peu à la manière de "fiches" avec des rubriques du style les plus, les moins, la scène culte, l'anecdote, les chiffres, ... Bref, quelque chose de plus ludique, rapide et agréable à lire que certains de mes "pavés" (que je ne renie pas pour autant, soyons clairs ! ^^). Du synthétique pour mes visiteurs, afin qu'ils puissent papillonner facilement sur mon blog, mais également pour moi-même qui suis très occupé depuis quelques temps. Cela me permettra d'alimenter plus régulièrement mon blog. :)

Voilà. Désolé pour tous ceux qui me suivaient régulièrement mais je vous demande encore un peu de patience. :) Merci à vous ! :D Je ne vous oublie pas ! ;)

Bisous à tous et à bientôt !


Gianni

 

En_Travaux_1


25 février 2013

Le Calme et la Tempête (d'Olivia Ruiz)

Le_Calme_et_la_Temp_te___Olivia_Ruiz

Me voici de retour après une longue absence... Désolé pour toutes celles et ceux qui pensaient que je m'étais évanoui dans la nature... Une chose à laquelle je rêve, parfois ! :) Une liberté qui m'échappe de plus en plus. Bizarrement, l'album dont je vais vous parler fait écho à ce sentiment qui me hante de plus en plus ces derniers temps. Car le dernier opus de l'étincelante Olivia Ruiz fait s'entrecroiser et s'interpénétrer de nombreuses notions: la liberté, la solitude, le contrôle, le voyage (aussi bien physique que psychique), la mélancolie, la passion,... Et l'amour, bien sûr ! Le Calme et la Tempête en parle magnifiquement. Edith Piaf et Amy Winehouse en parlait très bien elles aussi. Et Olivia Ruiz n'a pas à rougir de la douce fougue dont elle use pour en parler ! Je ne saurai dire si elle livre beaucoup d'elle dans cet album... Je pense que oui mais peut-être est-ce mon propre vague-à-l'âme qui me trahit. Sa voix solaire et envoûtante nous crie son désir de sérénité ! J'aime ce désir, il est triste de constater qu'il est de plus en plus rare chez les gens... Outre la qualité des arrangements musicaux et la personnalité maintenant affirmée de la chanteuse, l'autre grande surprise à l'écoute de cet album est qu'aucun titre n'est véritablement en-dessous d'un autre. Je n'avais connu ça que dans l'inégalable Back to Black d'Amy Winehouse ! Un album d'une cohérence folle, une cohérence qui contrebalance délicieusement avec la passion à fleur de peau qui émane de tout l'être de la chanteuse ! Difficile pour moi, dans ce cas, d'avoir une chanson préférée dans l'album... Peut-être La Llorona, pour l'intensité décuplée que la chanteuse y met - et cette langue espagnole si conquérante ! - ainsi que l'harmonie des trois voix (Didier Blanc et Anthony Blanc, le père et le frère d'Olivia Ruiz). J'ai pour habitude de donner un style ou un genre musical dans mes rares chroniques de disques... Je ne le ferai pas aujourd'hui. Tout juste vous dirai-je que les influences sont nombreuses, que cet album a des accents de monde. J'aime trop cet album pour faire éclater autre chose que mon ressenti. C'est juste beau, sensuel et sensible. Pour qui comprend le sens profond de chacun de ces mots, tout est dit.

L'album Le Calme et la Tempête d'Olivia Ruiz sur Deezer

07 janvier 2013

Bonne année 2013 à vous toutes et tous ! :D

Happy_New_Year_2013_____

Je vous souhaite une très belle et heureuse année 2013 pleine de prospérité, d'amour et de merveilleux moments qui, je l'espère, deviendront de beaux souvenirs avec le temps ! Car avoir de beaux souvenirs n'est-il pas l'un des plus précieux accomplissements dans la vie d'un être humain ? ^^ Gros bisous,

Gianni

Posté par Arkelios à 14:34 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

24 décembre 2012

Joyeux Noël à toutes et à tous ! :D

Merry_Christmas_____

Un petit gif de mon cru pour vous souhaiter un merveilleux Noël, à vous ainsi qu'à tous ceux qui vous sont chers ! Gros bisous,

Gianni

Posté par Arkelios à 15:45 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2012

Alone (de Banjong Pisanthanakun et Parkpoom Wongpoom)

Alone

Alone

Alors que j’ai quelque peu déserté mon antre, je me lance pour la première fois dans la chronique d’un film thaïlandais, un cinéma dont j’ignore presque tout… De plus, l’œuvre en question est un film d’horreur ! ^^ Alone nous narre l’histoire de Phim, une jeune femme vivant en Corée du Sud. Un soir, elle reçoit un coup de téléphone de Bangkok. Sa mère, victime d’un accident vasculaire cérébral, est à l’hôpital. Phim et son mari, Vee, partent immédiatement pour la Thaïlande… Bon gré mal gré. En effet, Phim est hantée par des souvenirs douloureux issus d’une enfance traumatisante: plus jeune, elle a été séparée de sa jumelle siamoise, Ploy, qui n’a pas survécu… Et séjourner dans la maison d’enfance n’arrange rien ! Bientôt, Phim se met à voir le fantôme de sa sœur un peu partout dans la demeure… Mais ne s’agit-il que d’hallucinations ? Sous des abords assez classiques se cache un récit des plus malins qui, arrivé aux trois quarts de sa durée, inverse totalement les positionnements des rôles principaux ! Vraiment fort ! Cet effrayant fantôme (que l’on doit à d’excellents effets spéciaux) n’est pas celui qu’on croit… Je n’en dis pas plus ! ^^ Les interprètes sont épatants, la très belle Marsha Wattanapanich en tête ! La photographie, élément capital, a fait l’objet d’une attention particulière et s’avère somptueuse. De même, la B.O. est angoissante à souhait et ne fait qu’enflammer l’oppressante atmosphère de ce superbe long métrage qui réserve de nombreux moments d’effroi et autres délicieux sursauts ! :-) Un film d’une subtile originalité, situé entre The Grudge (de Takashi Shimizu) et Sisters (de Douglas Buck), qui manie aussi bien les faux-semblants que la peur !



19 novembre 2012

Argo (de Ben Affleck)

Argo

Argo

Aujourd’hui, place à un film d’actualité puisqu’il se trouve à l’affiche des salles obscures en ce moment-même… Argo ! Réalisé par Ben Affleck, qui n’avait plus fait grand-chose depuis longtemps, ce thriller politico-historique évoque un moment clé dans la chronologie des relations américano-iraniennes: la Crise iranienne des otages. Nous sommes en 1979, à Téhéran. L’ambassade américaine est prise d’assaut suite à l’hospitalisation du chah d’Iran aux Etats-Unis, en fuite depuis plusieurs mois. Les iraniens réclament la tête de ce tortionnaire (n’ayons pas peur des mots) que les américains avaient eux-mêmes installé à la tête du pays pour avoir accès à certaines ressources naturelles (n’ayons toujours pas peur des mots !) ! Cette colère légitime de tout un peuple, instrumentalisée par Khomeini, va entraîner une «séquestration» massive d’américains et d’occidentaux en Iran. C’est dans ce contexte que Tony Mendez, un agent spécialisé dans les exfiltrations, est chargé de récupérer des diplomates américains ayant trouvé refuge à l’ambassade du Canada. Une idée des plus saugrenues lui vient alors à l’esprit: il va organiser un projet de film de SF bidon et faire passer les diplomates pour une équipe de tournage venue faire des repérages ! Le nom de ce film… Argo ! Les iraniens se laisseront-ils duper par cet étrange subterfuge ? Basée sur une histoire vraie (oui, oui !), Argo restitue assez fidèlement et avec une objectivité fort louable un épisode trouble de la diplomatie américaine… Ce projet de longue date de Ben Affleck, qui lui tient particulièrement à cœur, n’est pas un hommage dégoulinant de patriotisme à la CIA (comme certains pourraient le penser ou le craindre). C’est l’hommage à une poignée d’êtres humains qui, au milieu de l’Histoire, ont tenté de sauver leurs vies. Tony Mendez, l’ambassadeur du Canada à Téhéran, les diplomates américains, la gouvernante de l’ambassadeur (pour qui le destin s’avère plutôt farceur, je trouve…), … C’est ce que j’ai retenu de ce film: le contraste et l’opposition entre l’Histoire et les destins personnels de femmes et d’hommes tentant de survivre ! Et ce point de vue «intimiste» dans un film de ce genre est plutôt rare car risqué sur les plans de la mise en scène et du montage… Or, William Goldenberg et Ben Affleck ont fait un boulot des plus remarquables dans ces deux domaines ! S’ajoutent à cela une interprétation de qualité (Ben Affleck, John Goodman, Alan Arkin, Clea DuVall et Victor Garber sont magnifiques !), une B.O. d’Alexandre Desplat aussi puissante que discrète, une photographie saisissante et une tension maintenue de mains de maître qui donne l’impression que ces deux heures passent à la vitesse de la lumière… Ce fut mon cas ! Bref, tout ça pour vous dire que cela faisait longtemps que les américains n’avaient plus sorti un film politico-historique de cette trempe ! Bravo à Ben Affleck pour ce chef-d’œuvre humaniste qui, je le répète, n’a rien de pathétiquement patriotique ! Quand l’Humain est vraiment au centre de l’Histoire, cela donne ce résultat ! Brillant ! … … Pour terminer, j’ajouterai que l’on peut voir ce film comme une définition du cinéma. Le cinéma doit autant divertir que servir une cause. S’il ne remplit qu’une de ces deux fonctions, il est imparfait. Pas forcément mauvais, non. Mais les vrais films, dont on se souvient longtemps après, sont ceux qui se rapprochent le plus de l’osmose parfaite entre spectacle et engagement. En cela, le film de Monsieur Affleck n’a rien à envier aux meilleurs Eastwood ou Lumet !

27 octobre 2012

Zoo Parc de Beauval (Loir-et-Cher) - Quelques photos... 3/3

Déjà la dernière série de photos sur Beauval... TT Venez visiter ce superbe parc animalier et contribuer ainsi aux nombreux programmes de conservation dans lesquels est impliqué Beauval ! Une manière idéale de mêler plaisir et engagement ! :-)

Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Suricate___la_cool

On commence avec une photo qui me fait bien marrer ! Un suricate... A la cool ! ^^

Kangourou

Un sympathique kangourou qui n'a pas l'air bien réveillé ! :-)

Grue_couronn_e

L'élégance à l'état pur... Quand la grue couronnée passe, les canards détournent le regard !

Manchot

Voici ma photo préférée, celle dont je suis le plus fier ! Je trouve la pose de ce manchot parfaite, l'angle de prise de vue intéressant, la lumière vraiment belle et l'intrusion de cette petite feuille verte très harmonieuse avec le reste des éléments... Un coup d'bol, quoi ! ^^'

Porc__pic

La famille Porc-épic au complet, ou l'art de se tenir chaud ! ^^ Un très bel animal, je trouve. :-)

Watusi

Un boeuf Watussi (ou Watusi) aux cornes très impressionnantes ! 8O

Tigre_blanc

Un tigre blanc, l'un des symboles du zoo de Beauval ! La photo n'est pas terrible mais je n'ai pas eu mieux, désolé... :-/

Panda_g_ant_de_Chine___la_star__

Enfin, pour boucler la boucle, je laisse le "mot de la fin" au fameux panda géant de Chine:

"Merci de votre visite !" ^^

EN SAVOIR PLUS:

Zoo Parc de Beauval - site officiel

Programmes de conservation dans lesquels Beauval est engagé

 ...

 Enfin, un petit mot à mes chers amis et visiteurs pour vous dire que je mets mon blog en pause pendant 2 ou 3 semaines. Je suis un peu fatigué ces derniers temps et j'espère "me retrouver" pendant ce laps de temps... Je continuerai à rendre visite quotidiennement à mes amis blogueurs car c'est un petit plaisir fort appréciable pour moi ! ^^

 A bientôt,

Gianni

 

Blog_en_pause

18 octobre 2012

11ème Fête de l'animation - mardi 23 octobre à 20h30, Théâtre d'Orléans

Fete_de_l_animation_11_a_Orleans_A

Le Ciné-club de l'APAC d'Orléans et Ciclic organisent la 11ème Fête de l’animation, dédiée aux courts-métrages d’animation… Mon genre de prédilection ! ^^ La thématique du jour… L’amoooouuuur ! «L’amour c’est gai, l’amour c’est triste»… Du rire et des larmes au menu, en somme. A priori et d’après le programme annoncé, peu de variété dans les techniques d’animation employées. Je pense que tout se jouera sur les scénarios (ou scenarii, pour les puristes). 1 heure et 33 minutes de fantaisie (je l’espère !) à partager en famille ou entre amis !

Pour consulter le programme de la 11ème Fête de l'animation (mardi 23 octobre à 20h30 - Théâtre d'Orléans), cliquez sur le lien ou l'image ci-dessous:

Programme de la 11ème Fête de l'animation (APAC)

Fete_de_l_animation_11_a_Orleans_B

15 octobre 2012

Babioles (de Matray)

Babioles

Babioles

L’inspiration me faisant défaut depuis quelques temps, je vous propose un petit intermède humoristique… Babioles est un beau court-métrage d’animation contenant des prises de vue réelles que l'on doit, entre autres, à l'équipe de production Autour de Minuit qui était également derrière les fantastiques Logorama et Rubika. L’ «histoire» en deux mots: deux petits êtres un brin curieux vivant dans une décharge font tout pour se faire remarquer par des humains… Mais comment faire quand on a à peine la taille d’un hamster ? ^^ Matray nous livre une œuvre originale mêlant savamment drôlerie et mélancolie. En effet, on se surprend (ce fut mon cas) à ressentir un peu de tristesse pour ces braves «gars» dont le quotidien n’est que solitude et misère… Au passage, Babioles nous montre une société gangrénée par la surconsommation (et donc la pollution) et s’avère un hommage affiché et clair au chef-d’œuvre ultime de Pixar qu’est WALL-E ! Un petit côté décalé, absurde, voire surréaliste transcende cette minuscule histoire dont la fantaisie est le premier atout. Et si vous remplacez les personnages de Matray par des humains, vous obtenez tout simplement la vie que certains de nos compatriotes (je pense notamment aux SDF…) mènent dans l’indifférence la plus générale… Un court-métrage drôle, certes, mais avant tout un drôle de court-métrage qui, quelque part et à sa manière, tord le cou au problème majeur de notre temps… L’indifférence !

09 octobre 2012

Zoo Parc de Beauval (Loir-et-Cher) - Quelques photos... 2/3

Deuxième et avant-dernière série de photos sur Beauval... N'hésitez pas à visiter ce magnifique parc zoologique ! En plus de vous détendre et d'en prendre plein la vue, vous contribuerez aux nombreux programmes de conservation dans lesquels est impliqué cet impressionnant Eden pour animaux... Une bonne action à la fois ludique, éducative et dépaysante ! A Beauval, on se sent bien ! :-)

Cliquez sur les photos pour les agrandir !

Alligator_de_Floride

Un alligator de Floride qui vous fait coucou... Quel acceuil ! ^^

El_phant_d_Afrique

Un éléphant d'Afrique... Quel splendide animal ! :-)

Savane_africaine

- Portrait de famille - ^^ Le gnou, le zèbre et la girafe... Trois beaux et célèbres symboles de la savane africaine !

Magot

Un magot qui prend la pose... Je me demande bien à quoi il pense... :-/

Ouistiti_pygm_e

Deux ouistitis pygmées qui s'épouillent... Ils sont mignons, hein ? ^^ Son corps (sans sa queue) ne mesure que 12 à 15 centimètres et ce brave petit bonhomme ne pèse pas plus de 130 grammes !!! Si vous scrutez bien cette photo, vous verrez un troisième ouistiti caché... ^^ :-D

P_lican

Ce pélican tout recroquevillé ne paraît pas comme ça... Mais c'est un animal gigantesque ! Et puis ce bel oiseau reste l'un de mes préférés ! ^^

Cigognes

Trois belles cigognes blanches qui paradent devant les visiteurs... Quelle grâce ! :-)

Pagode__d_cor_

Il n'y a pas que des animaux à Beauval ! Les décors sont également à l'honneur, notamment cette "pagode" trônant juste à côté de l'espace des pandas géants de Chine. Un superbe lieu de pose pour les amoureux... ^^

EN SAVOIR PLUS:

Zoo Parc de Beauval - site officiel

Programmes de conservation dans lesquels Beauval est engagé



Fin »