Amy_Winehouse Amy_Winehouse_2 Amy_Winehouse_3

Amy Winehouse est morte ! Et c’est une terrible tragédie… Non seulement pour ses proches et ses nombreux fans mais également pour la Musique, à laquelle elle aurait pu encore apporter tant de bonnes choses ! Sa voix soul puissante, profonde et chaude à la fois, son groove unique et son style musical oscillant entre le blues, le jazz et la soul (avec quelques incursions dans le reggae et le R’n’B) vont grandement manquer à un monde musical en berne depuis quelques années. L’une des plus grandes voix de ces dernières décennies s’est éteinte hier à l’âge de 27 ans et nous laisse un album cultissime, Back To Black, que je vous propose de (ré)écouter via le lien Deezer ci-dessous. Pour lui rendre encore un peu plus hommage dans cet article, je vous ai mis à disposition le somptueux vidéo-clip de sa non moins somptueuse chanson Back To Black. "I died a hundred times.", disait-elle dans cette chanson… Et c’est vrai, nous pleurons une Artiste qui était en fait déjà morte depuis longtemps ! Cette étrange sensation d’entendre une voix "d’outre-tombe" nous parler de sa solitude, de ses graves problèmes d’addiction, de ses douleurs amoureuses et de son désir de liberté recouvrait toutes ses chansons sans pour autant sonner comme un appel à l’aide… Une façon de nous dire, en quelque sorte: "Voilà qui je suis et ce que j’ai vécu et vis encore… Et c’est comme ça, point." [N.D.L.R.: pour ne pas dire autre chose...] … Comme si le destin était invincible. Peut-être qu’il l’est, après tout… De manière plus personnelle, j’ai également fait la chronique du film The Rose, chronique que je lui dédie très modestement… Une vraie passionnée vient de nous quitter.

L'album Back To Black d'Amy Winehouse sur Deezer

Back_To_Black

 

The Rose

The_Rose

C’est une étrange coïncidence que celle de voir le film The Rose et, quelques jours après, apprendre la mort d’Amy Winehouse dans la même semaine… Foutu hasard. Le film de Rydell est une libre adaptation de la vie de Janis Joplin (morte elle aussi à 27 ans)… Mais aurait pu tout aussi bien correspondre à la vie de la chanteuse de Rehab ! L’histoire: Mary Rose Foster, AKA The Rose, est une icône du rock (on peut même dire du blues rock) qui aimerait en finir avec sa carrière. Trop de pressions médiatiques et d’enjeux économiques, les concerts à répétition, être sans arrêt sur la route, … Tout ça la rend folle ! Elle en parle à son manager qui, quant à lui, ne voit que les répercussions financières de l’éventuel arrêt ou mise entre parenthèses de la carrière de sa "protégée"… Il tente par tous les moyens de l’en dissuader, se fichant pas mal de la santé de Mary Rose. Elle a pourtant fait des efforts dans le passé en arrêtant la drogue afin de poursuivre sa carrière de la meilleure manière possible… Mais la fatigue est si grande que la tentation de replonger se fait de plus en plus pressante. Et l’alcool qu’elle ingurgite lourdement ne suffit plus à lui donner la force nécessaire de continuer sur ce rythme ! Un soir, le hasard lui fait rencontrer un chauffeur de limousine, Houston Dyer, alors qu’elle essaie de fuir sa vie. Voyant la jeune femme au bord de l’épuisement et du désespoir, ce dernier décide de la conduire où elle désire et de la divertir. Rose se sent alors plus libre et femme que jamais et une idylle ne tarde pas à naître entre ces deux âmes cabossées… Mais sa vie de rock star la rattrape quand son manager vient lui rappeler que le concert de sa vie l’attend très bientôt… Car avant de se retirer, Rose s’est donnée un but, un ultime challenge: faire LE concert de sa carrière dans sa ville natale ! Elle veut montrer à toutes celles et tous ceux qui n’ont pas cru en elle l’immense star qu’elle est devenue… Sa façon à elle de prendre sa revanche sur la vie ! Mais les choses ne vont pas exactement se passer comme prévu et Mary Rose va devoir faire un terrible choix: l’amour avec Houston ou l’enfer(mement) de sa carrière (un choix habilement transcrit à travers la splendide affiche ci-dessus !)… Et malheureusement pour elle, elle adoptera la seconde voie. Que nous apprend The Rose ? D’abord, que l’on peut être profondément seul malgré tout le monde qui nous entoure (physiquement parlant, j’entends) ! A ce propos, les dernières paroles de la chanteuse jouée par la stupéfiante Bette Midler sont terribles (lorsqu’elle demande aux gens du public pourquoi ils s’en vont tous alors qu’en réalité elle est en train de mourir sur scène !) ! La solitude est bien le thème majeur de The Rose ! Ensuite, on peut également voir ce film de manière encore plus fataliste et se dire qu’il est impossible de lutter contre son destin… Même avec la plus grande volonté du monde ! Enfin, certains auront peut-être raison d’évacuer toute la violence que peut dégager l'oeuvre pour n’en conserver que le plus beau: la magnifique histoire d’amour entre Mary Rose et Houston ! Une histoire d’amour qui est une manière de dire au spectateur: "Le plus important, c’est ça… L’Amour !". D'autres thèmes, qui "découlent" logiquement des principaux évoqués juste avant, sont présents: la rédemption, le pouvoir du rêve, la liberté, la jeunesse, ... Le long métrage est formellement très réussi mais doit tout (et ce n’est pas galvaudé !) à l’exceptionnelle performance d'une Bette Midler habitée, que ce soit en tant qu’actrice ou en tant que chanteuse (elle interprète elle-même toutes les chansons !) ! L’une des meilleures performances féminines du cinéma, tout simplement ! En conclusion, The Rose est un superbe film (librement inspiré de la vie de Janis Joplin, je le rappelle), sorte de drame musical romantique passionné parlant avec sensibilité et justesse de solitude, de destin et d’amour ! Magnifique !

 EN SAVOIR PLUS:

 Pour ceux qui désirent en savoir plus sur la vie et la carrière d'Amy Winehouse, vous pouvez visiter la page Internet ci-dessous:

Amy Winehouse - Wikipédia