Happy Sweden

Happy_Sweden

Happy Sweden (titre original: De Ofrivilliga) est un film étrange, posant un regard très sociologique et assez "froid" sur les relations entre les êtres. L’œuvre de Ruben Östlund aborde de nombreux thèmes importants (adolescence, éducation, ...) mais parle plus précisément de l’influence du groupe sur l’individu et, à travers différents mouvements (ou différentes petites histoires, comme vous voulez), pose certaines questions plus qu’intéressantes: comment peut "survivre" un individu isolé (notamment sur le plan des idées) face à la force parfois très compacte d’un groupe ? Le dialogue est-il toujours la solution pour permettre au groupe de garder du "liant" ? Quelle est la part de sincérité dans les relations entre les individus d’un même groupe ? … Le film montre bien la pression exercée par la société, en apparence "innocente", sur l’individu qui verse subtilement dans le désordre psychologique… Cette terrible pression conjointe de la société et du groupe a de graves conséquences: l’individu va nier sa propre personnalité et son naturel pour se fondre dans le groupe ou bien, au contraire, s’opposer à lui plus qu’il ne le devrait de raison (des réflexes de survie, en somme ^^). A ce niveau-là d’"authenticité" dans les relations, la communication existe-t-elle encore ? Bien qu’ayant pris le parti de ressembler fortement à un documentaire objectif, Happy Sweden essaie de nous faire comprendre quelque chose de difficile à appliquer au quotidien (tant le formatage effectué par la société est déjà bien avancé): soyons toujours naturel avec autrui sans pour autant nier la société dans laquelle nous vivons… Car il ne faut jamais oublier que l’homme n’est pas fait pour vivre en solitaire ! Un film à méditer profondément.