15 août 2012

Tanguy (d'Etienne Chatiliez)

Tanguy Tanguy est un jeune homme brillant ! Multi-diplômé, il prépare une thèse de chinois et gagne bien son existence en enseignant cette même langue à d’autres étudiants. Une vie sociale, des amis, des parents aimants, … Des parents qui, d’ailleurs, ont également tout pour être heureux: ils sont riches, possèdent de nombreux amis, connaissent du beau monde et adorent leur petit Confucius de fils… Mais moins depuis quelques temps. A 28 ans, Tanguy habite toujours chez eux alors qu’il pourrait totalement s’assumer ! Paul et Edith... [Lire la suite]

04 août 2012

Mon nom est Tsotsi (de Gavin Hood)

Mon nom est Tsotsi Oscar du meilleur film étranger 2006, Mon nom est Tsotsi est un long métrage sud-africain peignant sans fard le terrible tableau d’une réalité que nous, occidentaux, ne pouvons que soupçonner... Celle des nombreux ghettos de Johannesburg livrés à eux-mêmes dans l’insalubrité la plus totale… Et la fin de l’Apartheid n’a malheureusement rien changé à cela ! Avec moins d’originalité que le marquant District 9, l’oeuvre de Gavin Hood livre un message plein d’espoir et de confiance en la nature humaine. Mais le point... [Lire la suite]
30 juillet 2012

Heavy Rain (de Quantic Dream et David Cage) - Attention: film interactif interdit aux moins de 18 ans !

Heavy Rain ATTENTION ! ! ! FILM INTERACTIF INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS ! ! ! Vous souvenez-vous des fameux «romans dont vous êtes le héros», ces livres qui connurent un grand succès dans les années 80-90 et dont le déroulement de l’histoire dépendait des choix faits par le lecteur ? Non ? Il faut dire que c’est un peu tombé dans l’oubli… Et bien je vous propose de découvrir un «film» dont vous êtes le héros ! Enfin… Quand je dis «film», c’est techniquement faux. Il s’agit en réalité d’un jeu vidéo PS3. Mais intellectuellement,... [Lire la suite]
24 février 2012

Raju (de Max Zähle) - Pentecost (de Peter McDonald) - West Bank Story (d'Ari Sandel), ou quand "court-métrage" rime avec "Oscar"

A l'approche de la cérémonie des Oscars 2012, laissez-moi vous présenter trois courts-métrages que j'ai découvert grâce à Ouat Media (un grand merci à Agathe ! ^^), une société de distribution - sur iTunes - et de ventes internationales réputée pour représenter chaque année le meilleur des courts-métrages à travers le monde. Entre autres succès, Ouat Media représentait en 2011 l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation (The Lost Thing) et l'Oscar du meilleur court-métrage de fiction (God of Love), ainsi que le prix du meilleur... [Lire la suite]
08 septembre 2011

Mer amère - Nimmermeer - (de Toke Constantin Hebbeln)

Mer amère - Nimmermeer -   Restons encore un peu dans le moyen métrage avec une réalisation allemande aussi rare qu’inspirée: Nimmermeer… Ce qui signifie en français Jamais plus ou Plus jamais (comme vous voulez). Mais la traduction choisie fut Mer amère… Une judicieuse traduction, pour une fois ! D’une part, elle se rapproche euphoniquement du titre original et d’autre part, elle respecte l’atmosphère et l’intrigue du film. Fortement influencé par les très longs métrages nordiques Pelle le conquérant (de Bille August) et Fanny... [Lire la suite]
13 mai 2011

Daratt - saison sèche - (de Mahamat Saleh Haroun)

Daratt - saison sèche - Daratt est un diamant brut. Il aurait fallu le polir davantage pour le rendre plus beau, pour lui donner une apparence plus travaillée (deux points d’ordre "technique" sont tout de même très positifs: la photographie, qui met en valeur la beauté du continent africain, et l’interprétation, sobre et juste)… Mais, en même temps, le faire aurait été un sacrilège ! Car tout l’intérêt de ce film est dans son aspect "sauvage" (dans le bon sens du terme, bien sûr). Atim, un adolescent tchadien, se voit confier... [Lire la suite]
01 avril 2011

After the wedding (de Susanne Bier)

After the wedding Etrange film que voilà… D’un côté, nous avons une intrigue forte (mais peu réaliste à vrai dire) traitant de thèmes importants et délicats à analyser et, de l’autre, il manque un je-ne-sais-quoi de passion et d’âme à ce film pour être aussi indispensable qu’un The Constant Gardener (par exemple). After the wedding raconte l’histoire d’un homme travaillant dans l’humanitaire (il essaie de faire vivre tant bien que mal un orphelinat en Inde) qui, suite à une proposition d’aide financière venue de « nulle... [Lire la suite]
28 décembre 2010

L'Ame des guerriers (de Lee Tamahori)

L'Ame des guerriers Il s'agit certainement du plus beau film de Lee Tamahori. Bien que très violente (trop peut-être), l'histoire de cette famille pauvre de la communauté maori d'Auckland volant en éclats suite à de nombreux problèmes de taille (le mari bat sa femme, l'un des fils est placé en foyer, le suicide de la jeune fille, ...) nous plonge au coeur de la société maori, de sa culture et de son histoire avec une grande maîtrise de la réalisation ainsi que de la mise en scène. L'interprétation est somptueuse et passionnée. Des... [Lire la suite]
14 novembre 2010

Gawin (d'Arnaud Sélignac)

Gawin Petit film français des années 90 oublié à tort, Gawin est une véritable source d’émotions très sincères, une bouffée d’oxygène dans le cinéma hexagonal de l’époque. Sans parler de chef-d’œuvre, ce film s’avère très au-dessus de la moyenne sur les plans de l’originalité, de la qualité d’interprétation (Jean-Hugues Anglade est vraiment un très bon acteur et mériterait une plus grande reconnaissance dans notre "cher" pays…), de la photographie, du scénario et de la réalisation. Sur ce dernier point, peut-être que la chance y... [Lire la suite]