27 octobre 2011

Hamgrad, Utopia Porcina (de Martes Bathori)

Hamgrad, Utopia Porcina Attention ! ! ! BD culte mais trash ! J’ai récemment découvert Hamgrad, Utopia Porcina (merci Anne ^^), une bande dessinée oubliée (à tort) dont l’esprit est très proche d’un célèbre chef-d’œuvre de George Orwell: La Ferme des animaux (que je vous conseille également). L’auteur, un certain Martes Bathori, nous raconte l’histoire d’une compagnie agroalimentaire florissante (la Speck Ltd. … … Je vous laisse apprécier le jeu de mots) en l’an de grâce (ou de grasse, comme vous préférez :-D) 2019. «Oui, et... [Lire la suite]
22 octobre 2011

7 courts-métrages d'animation projetés lors de la soirée Libres courts - 10ème fête mondiale du cinéma d'animation (à Orléans)

Petit "compte-rendu" de la soirée Libres courts - 10ème fête mondiale du cinéma d'animation (mardi 18 octobre à 20h30 - Théâtre d'Orléans / salle Antoine Vitez): beaucoup de monde (une grande salle presque pleine) et onze courts-métrages de très bonne qualité ! La thématique était le court-métrage d'animation britannique... Inutile de vous dire que l'humour était au rendez-vous ! Sur la totalité des films, j'ai décidé d'en mettre en valeur sept. Les quatre autres étaient aussi très bons mais tout de même un ton en-dessous. Sans plus... [Lire la suite]

18 octobre 2011

Cloverfield (de Matt Reeves)

Cloverfield Film dont les mouvements de caméra nous font bien sûr penser au Projet Blair Witch, Cloverfield (produit par J. J. Abrams, le créateur de la série Alias et réalisateur du récent Super 8) redonne au genre du film catastrophe et de monstre ses lettres de noblesse ! De nombreuses personnes disent que cette œuvre "joue" sur les peurs du 11 septembre 2001... Certes. Mais elle va très subtilement beaucoup plus loin ! L’histoire: on fête le départ d’un jeune homme au Japon alors qu’alcool et discussions stériles coulent à... [Lire la suite]
15 octobre 2011

Condamnation confirmée du réalisateur iranien Jafar Panahi

Jafar Panahi, le réalisateur iranien des films Hors jeu et Le Cercle (entre autres), a vu sa condamnation confirmée en appel... 6 ans de prison et 20 ans d'interdiction de filmer pour « participation à des rassemblements et pour propagande contre le régime » ! Quant à la peine de Mohammad Rasoulof (ou Rasoulov), elle est passée de 6 ans à un an... Que dire de plus ? Je crois que tout le monde a maintenant bien compris que le régime iranien est abject. Le meilleur moyen de soutenir et respecter ces deux réalisateurs est encore de... [Lire la suite]
14 octobre 2011

Libres courts - 10ème fête mondiale du cinéma d'animation (mardi 18 octobre à 20h30 - Théâtre d'Orléans / salle Antoine Vitez)

Vous connaissez mon goût prononcé pour les courts-métrages d'animation, n'est-ce pas ? ... ... Non ? Pourtant il y en a plein sur mon blog (cliquez ICI pour les découvrir) ! Et bien le Ciné-club de l'APAC d'Orléans organise une soirée autour de ce merveilleux genre avec la projection de onze courts-métrages pour une durée totale de 1 heure et 32 minutes... Pas mal, non ? Mais la thématique ne s'arrête pas au genre. Tous ces petits films d'animation nous viennent du Royaume-Uni ! En même temps, l'affiche ci-dessus est assez explicite... [Lire la suite]
10 octobre 2011

Jack l'éventreur (de David Wickes)

Jack l'éventreur Le téléfilm n’a rien à envier au film de cinéma, qu’on se le dise ! Quelques exemples: Duel (de Steven Spielberg), Merlin (de Steve Barron) ou encore Ça / «Il» est revenu (de Tommy Lee Wallace). Mais l’un de mes téléfilms préférés reste sans aucun doute ce somptueux Jack l’éventreur de David Wickes ! L’histoire, tout le monde la connaît: une série de meurtres sanglants a lieu dans l’East End de Londres en 1888, plus précisément dans la zone de Whitechapel. L’inspecteur Frederick Abberline, ancien héros de la police... [Lire la suite]
05 octobre 2011

Oxygène (de Hans Van Nuffel)

Oxygène Chose promise, chose due. Je suis allé à l’avant-première orléanaise du film Oxygène (qui a été un succès avec une centaine de personnes présentes dans une salle d’environ 180 places ^^) et, malgré quelques appréhensions, je n’ai pas du tout été déçu… Au contraire ! Quand on pense mucoviscidose, on s’attend à voir un film larmoyant à chaque plan. Mais le réalisateur a réussi un énorme challenge: faire un film réaliste sur la mucoviscidose (les scènes d’hôpital, l’interprétation des rôles de malades, …) sans que celle-ci ne... [Lire la suite]


  1